CASAMANCE: L’armée pilonne la forêt de Bilasse

L’armée sénégalaise a effectué une incursion dans la forêt de Bilasse, village rattaché à la commune rurale de Boutoupa Camaracounda, très tôt dans la matinée du mardi 26 janvier, informe une source militaire.

Des tirs nourris ont résonné depuis plusieurs heures. Plusieurs zones sont pilonnées.  Cette mission entre dans le cadre de sécurisation du territoire national, poursuit la même source.

Cette partie du pays où se tiennent ces opérations  est proche des villages de Bissine, Albondy et Niadhiou. C’est dans ce même village de Niadhiou qu’en fin d’année 2020,  trois  jeunes  sont disparus dans la forêt, faisant l’objet d’opération de ratissage.  Pour rappel, deux corps, celui de  Arona Biaye et Souleymane Camara ont été retrouvés un lundi 21 décembre 2020 par l’armée après plusieurs semaines de spéculations sur leurs disparitions.

Les populations de ces contrées qui  sont retournées dans la zone après plus de 25 ans d’errance à Ziguinchor commune, Gambie, Guinée Bissau… espéraient vivre dans la tranquillité depuis que l’armée a coordonné le retour au bercail, mais en vain.

Toutefois, les événements de ce mardi 26 janvier, interviennent alors que ces derniers jours, le mouvement des véhicules de l’armée sont inhabituels  dans la région sud.

Jeudi 20 janvier,  une faction du MFDC favorable au dialogue et proche d’Abdou Elinkine Diatta, chef  rebelle, assassiné le dimanche 27 octobre 2019, appelait l’Etat à officialiser les accords de paix. Une déclaration qui coïncide avec le tabassage de 9 jeunes coupeurs de bois. Ces derniers  ont été dépouillés de leurs téléphones portables et de leurs vélos, dans la forêt des Bayottes, située dans commune de Niassya avant d’être libérés par des individus armés.

Si la Casamance connait ces dernières années une accalmie, les écueils notés ces derniers temps en disent long sur la nécessité de formaliser cette paix pour une résolution définitive de ce conflit qui va bientôt entrer dans son quarantième année.

GMS/ Jonas BASSENE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *