À l’unanimité les députés adoptent la loi sur l’économie sociale et solidaire

Les députés ont adopté vendredi, en séance plénière, un projet de loi d’orientation relatif à l’économie sociale et solidaire (ESS).

La discussion générale, démarré un peu avant 12 H, a été ouverte par le président de l’Assemblée nationale Moustapha Niasse, en présence de la ministre en charge de la Microfinance et de l’Economie sociale et solidaire, Zahra Iyane Thiam.
Revenant sur l’esprit de cette loi, la ministre a souligné la nécessité ’’de lever certaines contraintes’’ relatives notamment à l’absence de ’’cadre juridique’’ pour accompagner le dynamisme de l’économie dite informelle.
’’Avec cette nouvelle loi, les entrepreneurs sociaux seront mieux libérés des inégalités créées par le système d’économie de marché’’, a déclaré la ministre lors de son face à face avec les députés.
Zahra Iyane Thiam a par ailleurs salué certaines ’’innovations’’ attendues avec cette loi, parlant par exemple ’’de définition des termes en usages dans le secteur, d’identification de la typologie des acteurs et parties prenantes de l’ESS, la création de mesures fiscales et douanières au profit des acteurs de l’ESS’’, entre autres.
Elle a toutefois précisé que cette nouvelle loi n’avait pas vocation à apporter une réponse aux financements, ’’elle vise plutôt à mettre en place un cadre réglementaire, de gouvernance de l’économie sociale et solidaire’’.
Il s’agit, a-t-elle signalé, d’un modèle entrepreneurial, prenant en compte les préoccupations liées par exemple à la facilitation de l’accès à la formalisation aux groupes vulnérables.
Source: APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *