Angleterre : Il écope de 4 ans de prison pour avoir enlevé son préservatif lors d’un rapport sexuel

En Angleterre, un homme du nom de Guy Mukendi a été condamné à 4 ans et 3 mois de prison la semaine écoulée. Il lui est reproché d’avoir enlevé son préservatif lors d’un rapport sexuel avec sa partenaire. Celle-ci avait exigé qu’il utilise l’étui mince et souple pendant leurs relations intimes. Il a fait mine d’acquiescer avant de le retirer pendant l’acte.

 
 
Les hommes coupables de stealthing sont rarement condamnés
 
L’ayant remarqué sa partenaire a décidé de porter plainte contre lui. Cette action en justice aurait pu ne jamais aboutir si le coupable n’avait pas lui-même avoué son forfait. En effet, les hommes coupables de stealthing sont rarement condamnés à cause de la difficulté des plaignantes à apporter des preuves irréfutables. Dans le cas d’espèce, Guy Mukendi a lui-même reconnu son forfait  dans les messages envoyés à sa partenaire.
 

En effet, il s’excusait auprès d’elle pour avoir enlevé le préservatif pendant l’acte. Rappelons que le stealthing est assimilable à un viol en Angleterre, en Suisse, au Canada et en Californie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.