[AUDIO] CASAMANCE : Les accrochages de Singhère loin de signifier une volonté de reprise des hostilités du côté du MFDC

SOCIÉTÉ-Le Groupe de Réflexion pour la paix en Casamance rompt le silence sur les derniers incidents survenus dans la commune d’Adéane, dans la zone de Singhère notamment.

Des accidents par mines soldés par la mort de soldats sénégalais, le pilonnage de la zone par l’armée qui justifie son option offensive par la volonté de permettre aux populations de retourner au bercail, ne signifient point une volonté pour le MFDC d’engager à nouveau le langage des armes. La conviction est de Robert Sagna qui donne sa lecture sur cette reprise de la violence dans une zone particulière. Robert Sagna est avec Cheikh Tidiane Cissé. Entretien.

GMS/Cheikh Tidiane Cissé

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *