BIGNONA: Les femmes du PASTEF invitent l’état à agir pour freiner les violences meurtrières 

Les femmes du PASTEF condamnent avec la dernière énergie les violences suivies de meurtre faites notamment sur les femmes. Elles exigent que l’Etat prenne ses responsabilités pour mettre fin à cette série noire qui n’honore pas notre pays.

Ces femmes membres du parti d’Ousmane Sonko  ont rendu publique cette position à l’occasion de la conférence religieuse organisée Samedi à Bignona. Maimouna Dièye, présidente nationale du mouvement Jiggen Pastef .

(Voir la vidéo)

GMS/Lamine Badiane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *