BOFFA : Les services sociaux de base, un casse-tête pour les populations retournées

SOCIÉTÉ- Elles s’étaient réfugiées en Guinée Bissau avec l’accalmie, elles regagnent leurs terres. Mais cet espoir de terroir retrouvé cache mal des difficultés d’accès aux services sociaux de base. Les enfants de Boffa ne sont pas tous scolarisés et les femmes font 6km pour se faire soigner à Boutoupa Camaracounda. Le chef de village Dominique Mendy laisse entendre son cri de détresse.

GMS / Eva Sagna

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *