CASAMANCE : Rupture à jamais des cordes de la kora d’une icône mal connue

SOCIÉTÉ-Le monde de la culture a été secoué le vendredi 12 juin par le rappel à Dieu de Lamine Konté. Une icône de la kora qui a tiré sa révérence laissant derrière un riche héritage très mal connu par la jeunesse de sa nation et celle Casamançaise notamment. Que retenir de ce désormais gardien du temple de la Kora ? Tentative de réponse avec ce reportage de Cheikh Tidiane Cissé

GMS/Cheikh Tidiane Cissé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *