GRAND REPORTAGE : La putréfaction des ponts de Baïla et de Diouloulou, des bombes à retardement

ECONOMIE-Les quatre  ponts de la région de Ziguinchor qui ont comme principal objectif de desservir la région confrontée à un problème de désenclavement sont dans un état effrayant de dégradation qui fait dire qu’en les traversant, la vie de chaque usager est en danger. 

La « putréfaction » est même visible pour les profanes en construction de tels édifices. Ceci a suscité les cris de détresse, les messages d’alerte…d’une population qui refuse de vivre un «Joola bis ». Toutefois, ces interpellations sont-elles tombées dans l’oreille de sourds avec l’inaction de nos autorités. A Diouloulou dans le département de Bignona, les populations ont une nouvelle fois lancé un cri de détresse pour inviter l’autorité à prendre la question de la réhabilitation des ponts de Baila et de la localité en charge le plus rapidement.

GMS/ Amady Khalilou Diémé

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *