Kafountine : Le kankourang qui veillait sur le respect couvre-feu provoque la mort d’une femme

SOCIÉTÉ-Dans la tradition Mandingue, le kankourang joue un rôle polysémique. Le kankourang policier sort lorsqu’il y a une propagation d’épidémies, lorsqu’on veut corriger une personne qui bafoue les règles établies par la communauté tout entière. Cependant, les choses ont pris une tournure dramatique jeudi nuit à Kafountine, localité du département de Bignona.

En effet, selon nos sources, une femme a perdue la vie à cause de ce  gardien de circonstance pour le respect strict du couvre feu dans cette localité. Avant cet incident, l’être mythique qui est le kankourang dictait sa loi à la populations en sillonnant tout la zone jusqu’au petit matin.  Ainsi le couvre feu était bien respecté par les populations grâce à la vigilance et à la surveillance de ce patrimoine culturel Mandingue.

La femme qui revenait de la plage au moment des faits  a été effrayée par les cris de cet être mythique. Elle est tombée évanouie avant de succomber. La polémique enfle dans cette localité ou chacun y va avec son commentaire. Toutefois, les autorités administratives de la région ont décidé de suspendre jusqu’à nouvel ordre la sortie de cet être mythique et mystique dans cette partie du département de Bignona ou la communauté Mandingue est majoritaire parmi les habitants.

GMS/ Amady Khalilou Diémé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *