La Tanzanie en deuil après le décès du président John Magufuli

La Tanzanie était en deuil jeudi après l’annonce du décès du président John Magufuli, qui a dirigé ce pays d’Afrique de l’Est durant plus de cinq années marquées par de grands projets mais aussi par une dérive autoritaire.

Jeudi matin, les drapeaux étaient en berne dans la capitale économique Dar es Salaam, au premier des 14 jours de deuil national décrétés par la vice-présidente Samia Suluhu Hassan, qui a annoncé le décès du chef de l’Etat mercredi soir.

A la tête du pays depuis 2015, John Magufuli, 61 ans, est officiellement mort mercredi de problèmes cardiaques, dont il souffrait depuis dix ans, a-t-elle indiqué.

Cette annonce a mis fin à près de trois semaines de spéculations sur son état de santé. Habituellement omniprésent, le chef d’Etat n’était plus apparu en public depuis le 27 février.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *