Mali: le colonel Assimi Goïta officiellement investi président de la transition

INTERNATIONALE- Le colonel Assimi Goïta était en tenue d’apparat pour prêter serment comme président de la transition à Bamako, lundi 7 juin. Il a assuré que le Mali allait « respecter ses engagements ».

 Chemise blanche, cravate noire, veste d’officier, donc tenue d’apparat avec ses galons de colonel. Et c’est plutôt ému que le nouveau président de la transition, Assimi Goïta, a prêté serment. Il a également, désormais, le titre de chef de l’État.

Le premier moment fort de cette cérémonie a eu lieu lorsqu’il a déclaré le fameux « Je jure ». Il était alors très ému. Il a ensuite annoncé son ambition d’organiser des élections juste dans les délais prévus. Il a ajouté que « le Mali va respecter ses engagements ».

Puis, l’autre moment fort s’est produit lorsqu’il a annoncé, dans son discours, la réduction du train de vie de l’État avec précisions. « Les deux tiers des fonds de souveraineté de la présidence de la République seront supprimés », soit 1,8 milliard de francs CFA par an, qui « serviront désormais à la fourniture de l’eau et à la création de centres de santé pour les populations les plus démunies sur toute l’étendue du territoire national ».

Le président de la transition affirme vouloir changer les choses. Dans la salle, Choguel Maïga, pressenti pour le poste de Premier ministre, était assis devant comme si sa nomination n’était qu’une question d’heures.     LIRE LA SUITE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *