Mardi noir à Bignona : PASTEF se décharge de toute responsabilité sur les violences

SOCIÉTÉ – La ville de Bignona a frôlé le KO ce Mardi à cause de la manifestation des partisans d’Ousmane Sonko leader du PASTEF. Même s’ils sont à l’origine de l’appel au rassemblement, les patriotes de Bignona dégagent toute responsabilité sur les actes qui ont été commis par les manifestants tout au long de la journée Bacary Diédhiou a parlé au nom du PASTEF.

GMS /  Lamine Badiane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *