Ousmane Sonko retourne chez lui

SOCIÉTÉ-Le leader de PASTEF a été inculpé et placé sous contrôle judiciaire ce lundi 08 mars 2021 par le doyen des juges Samba Sall. Le député rentre donc chez lui mais avec 6 conditions. Selon Me Ousseynou Ngom un des avocats de ses  avocats le passeport de son client est confisqué, Ousmane Sonko doit se priver de se prononcer sur la question, il devra aussi répondre au juge tous les 15 jours. Quant aux 3 autres conditions restantes, l’avocat refuse d’en dire davantage pour plusieurs raisons non communiquées. Pour rappel le leader du PASTEF est poursuivi pour viol et menace de mort sur la personne d’Adji Sarr une masseuse de vingt ans. L’arrestation du leader de PASTEF par ailleurs député à l’assemblée nationale a occasionné plusieurs morts au niveau national dont 4 à Bignona.

Selon d’autres sources, une autre demande de levée de l’immunité parlementaire du député Ousmane Sonko est en cours. C’est relatif à une autre charge portée sur lui à savoir appel à l’insurrection.

 

GMS / La rédaction

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *