[ Podcast] La PFPC diagnostique la déperdition scolaire des adolescentes

Au Sénégal, beaucoup de jeunes sont contraints d’arrêter l’école, et principalement les filles. En 2015, au Sénégal, on estime que seulement 37 % des filles étaient inscrites à l’école, la majorité abandonnant avant d’intégrer l’école secondaire.

Quelles sont les causes de la déperdition scolaire?

Comment éviter cette déperdition? Les éléments de réponse dans ce 2e épisode de la série des douze émissions de la Plateforme des Femmes pour la Paix en Casamance?

La déperdition scolaire des adolescentes : résultat des diverses formes de violence subies par les filles où des grossesses précoces ?

Présentation: Présentation: Rokhaya Beye – Resp Desk Santé Groupe Médias du Sud

Invités: Flavien Mandef : Juriste responsable du bureau de l’assistance éducative et de la protection sociale à l’AEMO de Ziguinchor

Pierre Galo Samb : Educateur spécialisé exerçant au CPA de Ziguinchor

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *