Stade Abdoulaye Wade pour la finale de C1 africaine

Depuis 2019 avec le problème de l’interruption de la finale retour de la Ligue africaine des champions (due à la panne de la VAR), la Confédération africaine de football (CAF) a arrêté d’organiser ses finales de coupes des clubs en aller/retour.

Toutes les finales qui ont suivi depuis lors ont été jouées sur terrain neutre. C’est ainsi que pour Ligue africaine des champions, la finale de 2021 s’est jouée au Maroc entre Al Ahly d’Egypte et Kaizer Chiefs d’Afrique du Sud et celle de 2020 s’est disputée en égypte entre le même Al Ahly et son voisin cairote le Zamalek.

Le principe, pour accueillir cette fête de la rencontre finale de la Ligue africaine de football, consiste à postuler à un appel d’offres que la CAF lance.

Pour 2022, le lieu de la rencontre n’est pas encore dé- cidé. Le Sénégal qui vient d’inaugurer un stade flambant neuf et de dernière génération, avec touteslesfonction- nalitésrequises par le football moderne, doit pouvoirsol- liciter l’organisation de cet événement. Si on a une infrastructure aussi high-tech que le stade Maître Abdou- laye Wade, il faut pouvoir y mettre un contenu.

L’offre de contenu commence par pouvoir capter les grands événements sportifs et culturels du continent ou du monde. Nous osons espérer que la Fédération sénégalaise de football a déjà dans ses objectifs, la volonté de recevoir la finale de la plus prestigieuse rencontre de Ligue des champions africaine de football.

 

Par Ousmane Hady Cissé

Mail: cisseousmanehady@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.