ZIGUINCHOR : AEMO Enregistre beaucoup de cas de violences faites aux enfants

Ziguinchor n’est pas épargné par les violences faites aux enfants. Presque chaque jour des structures de protection de l’enfant comme l’AEMO reçoivent des cas malgré les sanctions prévues par la loi allant de 5 à 10 ans d’emprisonnement.   

(Voir la vidéo)

GMS / Rokhaya Bèye

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *