🛑 En Direct de la cour d’appel de Ziguinchor: jour de vĂ©ritĂ© pour les personnes arrĂȘtĂ©es, le point sur place…

Ce contenu est mis Ă  jour de maniĂšre continu, merci de rafraĂźchir la page pour disposer des derniĂšres informations

11h 50: Les travaux vont continuer demain mardi Ă  partir de 09 heures

11h44: la chambre rejette la demande de Me Cledor (Avocat de la défense).

Au total 37 témoins, 17 personnes pour la partie civile, 16 accusés, dont 14 en détention.
L’avocat de la dĂ©fense Me Cledor Cire Ly a demandĂ© un renvoi du procĂšs car ayant perdu sa mĂšre adoptive. Les avocats de la partie civile ont rejetĂ© la demande de l’avocat de la dĂ©fense. Les accusĂ©s ont demandĂ© la prĂ©sence de leur avocat.
La cour finira par se retirer pour concertation et donner le dernier avis sur la demande de renvoi. Quelques Minutes aprĂšs la barre dĂ©cide de poursuivre le procĂšs rejetant la demande de Me Cledor CirĂ© Ly. La chambre va continuer la lecture des procĂšs verbaux de chefs d’accusation pour cette premiĂšre journĂ©e du procĂšs.
Les familles des personnes arrĂȘtĂ©es qui avaient demandĂ© la tenue du procĂšs disent se plier Ă  la dĂ©cision de la chambre et continuent de clamer l’innocence des leurs proches inculpĂ©s.

11h00: Me Cledor demande un renvoi

Un fait vient de chambouler le dĂ©roulement du procĂšs, en effet Me ClĂ©dor Ly avocat des prĂ©sumĂ©s demande Ă  la cour de renvoyer le procĂšs. Motif, Me Cledor soutien dans une lettre lue Ă  la salle d’audience ‘’ qu’il perdu sa mĂšre adoptive‘’. Une demande qui est entrain d’ĂȘtre statuĂ© par la cour.

10h 30 : La salle d’audience du tribunal de grande instance de Ziguinchor est prise d’assaut par les parents, amis et proches des personnes arrĂȘtĂ©es dans le cadre de l’enquĂȘte sur l’affaire dite Boffa Bayote. Les 15 prĂ©sumĂ©s acteurs jusque lĂ  en dĂ©tention Ă  la maison d’arrĂȘt et de correction de Ziguinchor vont ĂȘtre Ă©difiĂ©s conformĂ©ment au procĂšs verbal de notification dont nous avons copie.

10h 25 : Les personnes arrĂȘtĂ©es viennent d’arriver Ă  la salle d’audience de la cour d’appel de Ziguinchor. La salle d’audience dĂ©jĂ  pleine, nos sources nous renseignent qu’une trentaine de tĂ©moins sont attendus et le procĂšs peut durer jusqu’Ă  deux semaines.

10h 15 : Les travaux ont démarré Réné Capin, Oumar Ampoi et compagnie sont tous devant la barre.

10h 00 : Les rĂ©seaux sociaux relayent en direct les Ă©vĂ©nements Ă  la cour d’appel de Ziguinchor

Les premiĂšres images:

Ansoumana Dasylva/ GMS 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.