À Conakry, le président bissau-guinéen Umaro Sissoco Embaló prône le rapprochement

INTERNATIONALE-Le président de la Guinée-Bissau, Umaro Sissoco Embaló, a posé pied à Conakry, en Guinée, mercredi 20 octobre. Une visite qu’il avait annoncée sur RFI, dans un entretien diffusé samedi 16 octobre, la justifiant dans une logique de rapprochement entre voisins, malgré les sanctions prises par la CEDEAO après le coup d’État du 5 septembre contre Alpha Condé.

Le tapis rouge et les honneurs à son arrivée à Conakry. Umaro Sissoco Embaló a été accueilli, mercredi 20 octobre, par celui qu’il appelle son « jeune frère » : le président de la transition guinéenne, le colonel Mamady Doumbouya. Le coup d’État du 5 septembre ouvre un nouveau chapitre des relations entre Conakry et Bissau.

Umaro Sissoco Embaló le dit lui-même : « Alpha Condé et moi, nous ne nous aimions pas. » Le Bissau-Guinéen avait marqué son opposition au troisième mandat de son homologue guinéen et soutenait son opposant, Cellou Dallein Diallo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *