BIGNONA : Le proviseur du lycée agricole veut une discrimination positive pour les structures de formation agricole

Les structures de formation en agriculture devraient bénéficier d’une discrimination positive afin qu’elles soient des leviers du développement agricole par lesquels passera l’émergence du Sénégal.

C’est la conviction du proviseur du Lycée technique agricole Emile Badiane de Bignona qui invite l’Etat à plus d’effort dans l’accompagnement de ces établissements. Je vous propose de suivre le cri de cœur d’Ibrahima Abdoul Aziz Ficou, proviseur du lycée agricole de Bignona.

(Voir la vidéo)

GMS/Lamine Badiane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *