La Cour des comptes fouille la FSF: Augustin Senghor et Abdoulaye Sow entendus

Les bisbilles notées çà et là entre différents responsables de la Fédération sénégalaise de football (FSF) n’ont pas laissé de marbre la Cour des comptes qui a, depuis fort longtemps, la Fédération sénégalaise de football dans son collimateur. L’instance a décidé de fouiller dans la gestion des dirigeants de la FSF.

Le président Augustin Senghor et son 2e vice-président Abdoulaye Sow, tout comme l’ancien président de la Commission des finances Abdoulaye Fall, ont défilé devant les enquêteurs, nous apprend le journaliste sportif Bakary Cissé de D-Sports. Ces contrôleurs veulent avoir le cœur net sur l’utilisation des fonds alloués par l’Etat mais aussi les dividendes des différentes compétitions auxquelles le Sénégal a pris part, notamment la Coupe du monde Qatar 2022 et la Coupe d’Afrique des Nations Côte d’ivoire 2023.

Les dirigeants de la FSF ont été entendus quelques jours après les deux derniers matchs du Sénégal face à la RD Congo (1-1) et la Mauritanie (1-0), pour le compte des qualifications à la Coupe du monde 2026. Selon les informations de Dsports.sn, la Cour des comptes a demandé à Senghor et compagnie d’envoyer dans les plus brefs délais une liste exhaustive qui comprend toutes les données concernant les subventions, les primes mais aussi l’argent encaissé dans la période du Mondial 2022 et des dernières joutes africaines.

Cette démarche est, pour beaucoup d’observateurs, salutaire. Elle marque une ère nouvelle. Car selon plusieurs présidents de clubs consultés, « depuis deux décennies, les acteurs du football sénégalais ne se contentaient que de rapports financiers faits par la FSF elle-même et votés au cours d’assemblées générales sans pratiquement de justificatifs ».

Autrement dit, tous les comptes de la FSF seront passés au crible pour savoir si l’argent public est utilisé à bon escient pour le développement du football sénégalais dans son ensemble. On se rappelle qu’après le Mondial 2002, le rapport de la Cour des comptes avait créé un séisme dans le football sénégalais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.