Sindian : La mairie débordée par les charges sociales des ménages mis en quatorzaine menace de lever le confinement face à la pression de besoins.

L’équipe municipale de Sindian, localité du département de Bignona n’en peut plus des dépenses exorbitantes pour la prise en charge de la vingtaine de familles confinées suite à l’incursion de la Covid- 19 en début de mois de Juin. Deux enseignants de retour de la Capitale du pays pour la reprise des enseignements apprentissages pour les classes d’examen prévue le 02 juin dernier ont été testé positif au Covid-19.

Du coup, plus d’une dizaine d’enseignants qui sont entrés en contact avec leurs collègues sont en confinement dans cette localité ou  une vingtaine de familles mises en quatorzaine.  Depuis, c’est l’équipe municipale dirigée par le conseiller en planifications Yankhoba Sagna qui prend les choses en main. La tâche semble être très lourde pour une commune qui a fourni d’énormes efforts dans l’offensive contre cette menace.  Face à la presse, le maire de la commune de Sindian est largement revenu sur le coût exorbitant de la prise en charge et regrette énormément le l’absence d’actions des autorités dans cet élan.

La quatorzaine imposée se poursuit, le comité départemental a contribué à hauteur de 13 sacs de riz, 13 bidons d’huile de cinq litres et treize paquets de cinq kg de sucre, une partition très insuffisante pour la prise en charge de cette vingtaine de familles selon le premier magistrat de Sindian qui signale que  la commune est aujourd’hui débordée et dépassée par le demande qui reste très forte.

la mairie débordée par les charges sociales  de ces ménage menacent  de lever le confinement  face à la pression de besoins.  Ces familles qui sont identifiés comme contact des enseignants sont des soutiens de famille aujourd’hui privés d’activités explique le maire de Sindian  qui appel à l’aide des autorités.

GMS/ amady Khalilou Diémé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *