ZIGUINCHOR : La croisade contre les VBG au cœur des préoccupations de l’Université Assane Seck

SOCIÉTÉ- Un sit-in silencieux a eu lieu devant le rectorat de l’université Assane Seck de Ziguinchor pour dénoncer les violences basée sur le genre. Les acteurs communautaires de l’université estiment que ces violences seraient à l’origine de beaucoup d’abandons scolaires surtout chez les filles. Toutefois, ils exigent que des mesures soient prises. Dr Jean Alain Goudiaby enseignant chercheur à l’université Assane Seck de Ziguinchor s’en explique.

GMS / Fatou Diokou

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *