Une CAN sucrée : 1er Numéro

Une CAN sucrée! C’est notre série de billets consacrée à la 33 édition de la coupe d’Afrique des Nations. Nous ne parlerons pas forcément de tactique et de technique, mais de l’actualité décalée de la Coupe d’Afrique des Nations.  Bienvenue

Pour ce premier numéro, nous savons déjà que Watford a perdu son match face au Sénégal. Il a fallu jouer les prolongations pour voir les anglais abdiquer. Nous parlons d’une Coupe d’Afrique et on se demande vraiment pourquoi un club anglais se dresse sur le chemin des lions. On vous explique !

Iso est avec les lions

C’est un des feuilletons les plus commentés en cette période préparatoire de la compétition. Ismaila SARR a fait paniquer tout un pays suite à sa blessure au genou. Les Sénégalais qui pleurent déjà l’absence de Krepin DIATTA ont cru perdre un autre élément essentiel. C’était sans compter sur l’abnégation des fédéraux sénégalais. La fédération sénégalaise de football a tout fait pour s’offrir la présence de son bijou à la CAN. Une actualité très suivie sur les réseaux sociaux et les moqueries de certains ne plairont certainement pas au club anglais Watford.

Votre bénédiction Mère!

Avant d’aller à une compétition majeure, il faut d’abord prendre ses précautions. Une démarche suivie par l’ailier nigérian Samuel Chukwueze. La photo a fait le tour d’internet; la mère de Samuel a été aperçue tenant les deux jambes de son fils pour une prière. Nous suivrons de près les performances du nigérian avant de nous faire une idée de l’efficacité de la recette.

La Guinée est sapée comme jamais

Certes, nous n’avons pas fini de commenter les tenues des lions lors de la remise du drapeau nationale par le chef de l’état mais, nous ne pouvons nous empêcher de saluer la classe des Guinéens. Le président Mamady Doumbouya a servi à ses joueurs un discours martial pour une victoire finale du Sily nationale; en tout cas sur le plan de l’accoutrement, ils ont déjà la médaille d’or. Un speech du président difficile à digérer mais les joueurs n’ont pas pour autant perdu leur sens du style. Appréciez par vous même. A demain

 

Par Souleymane Diallo 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *